Le programme « Petites villes de demain »

Le programme « petites villes de demain » se fixe pour objectif de donner des moyens aux élus des petites villes de moins de 20 000 habitant, et de leur intercommunalités, pour redynamiser leur territoire. Celui-ci a été présenté pour la première fois par l’ancien Premier ministre, Édouard Philippe, lors des Assises des petites villes de France, en septembre 2019.

Ce programme prévoyait de soutenir 1 000 communes et intercommunalités sur 6 ans (2020 – 2026) avec un plan de relance de l’État de 3 milliards d’euros. La liste des communes retenues a été publié en janvier 2021. Ce sont au final 1 587 communes qui été sélectionnées et vont bénéficier de ce programme de revitalisation des territoires. Parmi les départements les plus représentés, il y a : le Calvados avec 37 communes, la Manche (37), l’Eure (36), le Puy-de-Dôme (32), la Seine-Maritime (30) ou encore le Finistère (30).

En effet, dans le cadre de l’importante crise sanitaire et économique que traverse le pays avec la Covid19, cette aide a pour but de favoriser la réalisation de projet territoriaux pour améliorer :

  • la transition écologique et ainsi augmenter l’attractivité des petites villes
  • l’intégration des communes dans leur territoire
  • le respect et la valorisation du patrimoine
  • ces lieux et en faire des endroits où il est possible de bien grandir, vivre et vieillir en bonne santé
  • les facilités d’accès aux démarches de la vie quotidienne
  • la connexion des habitants
  • l’accès à la culture
  • le dynamisme économique de ces petites villes

Par ce plan de relance, l’État souhaite donc accompagner une sélection de petites communes engagés et ainsi financer des projets qui répondent à 3 priorités : l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Les préfets de département ont recueillis les candidatures et le préfet de région a désigné les bénéficiaires du programme.

Ce programme est porté par les ministères :

  • de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales
  • de la Transition écologique
  • du Logement

Mais également par d’autres partenaires tels que :

  • l’ANCT (Agence Nationale de la Cohésion des Territoires)
  • la Banque des territoires
  • l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat)
  • le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement)

Sources :

https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/petites-villes-de-demain-45

https://www.banquedesterritoires.fr/petites-villes-de-demain-la-liste-des-communes-retenues-est-publiee

https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/lancement-du-programme-petites-villes-de-demain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *